L’intelligence économique, une arme méconnue

Dans son édition du mois d’avril, le mensuel PME Magazine a publié un article intitulé « L’intelligence économique, une arme méconnue » rédigé par le journaliste Mehdi Atmani (https://lc.cx/WhA3). Dans le cadre de son enquête, le journaliste a contacté Geneva Intelligence SA afin de recueillir son avis sur le développement de l’Intelligence Economique (IE) en Suisse romande. Voici un approfondissement des propos tenus dans l’article pour aller plus loin dans la réflexion.

ArticlePMEMag

Carl Von Clausewitz et la veille prospective

Carl Von Clausewitz est un officier général et théoricien militaire prussien. Ses idées sont régulièrement utilisées comme base de la stratégie moderne économique. Par cette phrase, l’officier cherche à avertir les stratèges de la nécessité à la fois de penser à long terme mais aussi de construire l’ensemble des possibilités d’un plan d’attaque et de ne pas se contenter d’une stratégie unique et linéaire pour remporter la bataille (…)

>>> Suite de l’article

L’intelligence économique : un atout décisionnel et compétitif pour les entreprises.

Discipline émergente, l’intelligence économique peine à trouver sa place dans les PME. Et pourtant, être capable d’accéder aux bonnes informations, savoir les analyser et les exploiter représente un atout majeur pour identifier des opportunités ou gagner des parts de marché. Mais une démarche en intelligence économique est également justifiée pour faire face aux risques qui pèsent sur une entreprise. Et les exemples sont nombreux : analyse
de profil médiatique, veille réglementaire, veille concurrentielle, validation de partenaires, cartographie de parties prenantes, etc. Autant d’approches qui soutiennent le bon développement d’une entreprise, voire même peuvent  jouer sa survie.

GI_Le Monde Economique_2015060708

WEB INVISIBLE : Une mine d’informations pour les entreprises

Un grand nombre de contenus en ligne ne sont pas automatiquement indexés par les moteurs de recherche. Cette face cachée d’internet, appelée web invisible, constitue une importante source de renseignements. Depuis quelques années, la Suisse romande voit également apparaître un certain nombre de cabinets d’experts en intelligence économique qui utilisent cette ressource, un phénomène déjà largement répandu en France et en Angleterre. L’un de ces nouveaux venus, Geneva Intelligence, sonde le web invisible pour les PME de la région

GI_FER_Une mine d’information pour les entreprises_20150123

La finance suisse manque d’intelligence économique

A quoi sert «l’intelligence économique »? La question était posée dans le cadre du salon professionnel Bitoubi à Genève. Alors que paradoxalement le nombre d’informations augmente au rythme exponentiel du Big Data, 80% de l’information pertinente reste «web invisible». C’est à dire la bonne information, au bon moment, qui permet de prendre des décisions stratégiques efficaces pour les entreprises.

GI_Agefi_la finance suisse manque d’intelligence économique_20141016

Intelligence économique (IE) ou comment prendre l’avantage sur ses concurrents

Les organisations, comme les individus, évoluent aujourd’hui dans un environnement mondialisé et hautement compétitif où les informations circulent de manière instantanée et sont souvent mal maîtrisées. Accéder aux bonnes informations, les analyser et les exploiter représente un atout majeur pour identifier des opportunités de développement ou gagner des parts de marché. Mais une démarche en intelligence économique est également justifiée pour faire face aux risques qui pèsent sur une entreprise. Et les exemples sont nombreux : analyse de profil médiatique, veille réglementaire,
veille concurrentielle, validation de partenaires, cartographie de parties prenantes, etc. Autant d’approches qui garantissent le bon développement
ou parfois même la survie d’une PME.

GI_Le Monde Economique_20141007

L’absence de démarche professionnelle en intelligence économique pénalise les PME romandes

Une étude de la Haute Ecole de Gestion de Genève sous la direction du professeur Hélène Madinier, en partenariat avec le cabinet d’intelligence  économique Geneva Intelligence, relève le faible niveau de connaissance des patrons de PME romandes en matière de veille stratégique et d’intelligence économique (IE) : 64% des dirigeants interrogés n’ont aucune idée précise de ce que cette discipline représente. Plus préoccupant, 43% des patrons ne mènent aucune démarche IE, bien qu’ils reconnaissent qu’elle leur serait utile au moment de prendre des décisions stratégiques. L’étude qualitative menée sur six mois avait pour objectif de dresser un état des lieux des pratiques de l’intelligence économique en Suisse romande.

GI_communiqué de presse_20140929

L’intelligence économique : la compétitivité par l’information

Si les évènements récents tels que les affaires Snowden ou Falciani ont mis en lumière les risques liés à l’exploitation de données dites sensibles, ils ont également démontré le rôle déterminant de l’information en tant que facteur d’influence politique et économique.

Pour aider une entreprise, le consultant en IE va dresser un état de la situation réglementaire et politique en lien avec son client, assurer une veille législative et réglementaire pour les décisions publiques qui ont une incidence, identifier
les acteurs clés à « éduquer » puis élaborer des stratégies d’approche en se plaçant du point de vue des autorités publiques. Il devra ensuite aider son client à construire un message et à le diffuser aux acteurs pertinents en collaboration avec des cabinets de lobbying spécialisés.

GI_market 111_La compétitivité par l’information_20131001