Innovation et ONG

Le rôle prépondérant de l’innovation dans l’amélioration qualitative et quantitative des réponses humanitaires est désormais reconnu par les ONG. C’est pourquoi, Geneva Intelligence les accompagne dans leurs activités d’innovation. Qu’il s’agisse de veille stratégique, d’open innovation, ou encore d’identification des innovations avec GI2A.

GI2A (GI Square) Rencontrez notre nouvelle super collaboratrice !

GI2A : l’Intelligence Artificielle par Geneva Intelligence

La solution d’intelligence artificielle GI2A proposée par Geneva Intelligence apporte des réponses concrètes aux questions des décideurs et acteurs économiques. Grâce à l’élaboration de scénarios de prospectives adaptés, basés sur le traitement d’une grande quantité de données, les acteurs économiques peuvent prendre des décisions stratégiques de manière éclairée. C’est pourquoi, l’innovation GI2A est une aide précieuse pour l’identification de tendances émergentes, de nouvelles opportunités et des risques.

Procédure législative du Parlement Suisse

La connaissance du fonctionnement institutionnel et de la procédure législative du Parlement en Suisse est stratégique. Geneva Intelligence suit et analyse les évolutions juridiques et les décisions politiques impactant le secteur d’activités de ses clients. Grâce à une veille et des recommandations pertinentes, nos clients peuvent s’adapter tout en maintenant leurs intérêts.

Plaidoyer et ONG

Geneva Intelligence accompagne les ONG dans l’élaboration de leur plaidoyer. Le cabinet structure l’information stratégique de leur environnement. Il l’analyse et émet des recommandations.

L’intelligence économique, une arme méconnue

Dans son édition du mois d’avril, le mensuel PME Magazine a publié un article intitulé « L’intelligence économique, une arme méconnue » rédigé par le journaliste Mehdi Atmani (https://lc.cx/WhA3). Dans le cadre de son enquête, le journaliste a contacté Geneva Intelligence SA afin de recueillir son avis sur le développement de l’Intelligence Economique (IE) en Suisse romande. Voici un approfondissement des propos tenus dans l’article pour aller plus loin dans la réflexion.

ArticlePMEMag

Carl Von Clausewitz et la veille prospective

Carl Von Clausewitz est un officier général et théoricien militaire prussien. Ses idées sont régulièrement utilisées comme base de la stratégie moderne économique. Par cette phrase, l’officier cherche à avertir les stratèges de la nécessité à la fois de penser à long terme mais aussi de construire l’ensemble des possibilités d’un plan d’attaque et de ne pas se contenter d’une stratégie unique et linéaire pour remporter la bataille (…)

>>> Suite de l’article

L’intelligence économique : un atout décisionnel et compétitif pour les entreprises.

Discipline émergente, l’intelligence économique peine à trouver sa place dans les PME. Et pourtant, être capable d’accéder aux bonnes informations, savoir les analyser et les exploiter représente un atout majeur pour identifier des opportunités ou gagner des parts de marché. Mais une démarche en intelligence économique est également justifiée pour faire face aux risques qui pèsent sur une entreprise. Et les exemples sont nombreux : analyse
de profil médiatique, veille réglementaire, veille concurrentielle, validation de partenaires, cartographie de parties prenantes, etc. Autant d’approches qui soutiennent le bon développement d’une entreprise, voire même peuvent  jouer sa survie.

GI_Le Monde Economique_2015060708

WEB INVISIBLE : Une mine d’informations pour les entreprises

Un grand nombre de contenus en ligne ne sont pas automatiquement indexés par les moteurs de recherche. Cette face cachée d’internet, appelée web invisible, constitue une importante source de renseignements. Depuis quelques années, la Suisse romande voit également apparaître un certain nombre de cabinets d’experts en intelligence économique qui utilisent cette ressource, un phénomène déjà largement répandu en France et en Angleterre. L’un de ces nouveaux venus, Geneva Intelligence, sonde le web invisible pour les PME de la région

GI_FER_Une mine d’information pour les entreprises_20150123

La finance suisse manque d’intelligence économique

A quoi sert «l’intelligence économique »? La question était posée dans le cadre du salon professionnel Bitoubi à Genève. Alors que paradoxalement le nombre d’informations augmente au rythme exponentiel du Big Data, 80% de l’information pertinente reste «web invisible». C’est à dire la bonne information, au bon moment, qui permet de prendre des décisions stratégiques efficaces pour les entreprises.

GI_Agefi_la finance suisse manque d’intelligence économique_20141016